2 CV – 1964

Appelons ceci un contre-coup du confinement, une annonce sur le célèbre site de vente en ligne de proximité, pas vendeuse, une auto poussiéreuse, incomplète, à terminer….

Bref, typiquement le truc à fuir.

Mme Raison – 09/11/2020

Un point positif, elle est à 4 km, ca ne coute rien d’aller voir. Un contact mail, un échange de portable puis une visite dans la foulée, et c’est vendu. La deuche est également un souvenir d’enfance, mes 2 tantes en ont eu une, j’ai encore le grincement des ressorts en tête ainsi que le hurlement du petit 425.

Allo chérie, on a une deuche 🙂

Mr Foufou – 09/11/2020

C’est parti pour cette nouvelle aventure qui permettra de rythmer les inévitables creux dans la création du proto rétrofit. A suivre ci dessous :

La (future ?) belle sous son meilleur jour : Affaire conclue, rendez vous le 16/11 pour la livraison
Il n’est pas bloqué le bougre après 25 ans d’inactivité….mais il va avoir besoin de quelques soins

Surprise : Elle a son numéro d’immatriculation d’origine !

xxx LG 42 – attribué fin 1964

Alors ou en sommes nous 6 mois après….? Je parlais de truc à fuir, je ne croyais pas si bien dire : La carrosserie a fait l’objet d’un travail que je qualifierais pudiquement de porcasse…Mousse expansive, soudure sur parties malades, enduit…. Bref, tout est à reprendre, à se demander si une caisse en échange standard ne serait pas plus rapide…..Mais bon, on a le gout du challenge.

Mais c’est magnifiiiiique ma chérie !
Un ex-maçon reconverti dans la carrosserie : Bravo l’artiste
Quand la corrosion de surface n’est pas qu’en surface 🙂

Côté chassis, les mauvaises nouvelles continuent, il est déclaré cliniquement mort le 31 janvier, les supports de pots de suspension ayant été (mal) ressoudés, et il commence à plier sous les cardans, bref, poubelle.

Adieu chassis on t’aimait biiennnnnnn !

Quelques éclaircies cependant : Le moteur tourne parfaitement et ne nécessite qu’une remise en route assez standard avec remplacement des seules pièces d’usure…et un châssis de la même année a été trouvé à proximité, sans corrosion mais à restaurer cependant, ce qui a été fait.

La nouvelle colonne vertébrale en cours de tuyautage du circuit de freinage

Allez, restons optimistes, le but est de la remettre en route cet été, la plupart des pièces sont trouvées, reste un gros travail de soudure et de remontage….

A suivre !

Même pas mal aux €