Que dit la Loi ?

La législation a évolué en 2020 pour faciliter la conversion du parc automobile Français.

Quelques principes clef sont à retenir :

  • Cette conversion ne peut se faire que par un professionnel (installateur) agréé selon un procédé défini par un fabricant à homologuer par les autorités francaises.
  • Seuls les véhicules thermiques de plus de 5 ans sont éligibles,
  • La conversion n’est pas possible pour un véhicule en carte grise de collection,
  • La masse du véhicule ne doit pas excéder de 20 % celle du véhicule de base et la répartition entre les essieux ne doit pas varier de plus de 10 %
  • La puissance du moteur doit être comprise entre 65 et 100 % de celle d’origine
  • Le processus d’homologation comprend notamment un test de résistance des batteries et de leur fixation au véhicule,
  • A date, novembre 2020, il n’existe pas de kit homologué par les services de l’UTAC, acteurs du Rétrofit œuvrent à homologuer une trentaine de modèles dans les prochaines semaines.

Ceci est bien sur une extraction non exhaustive des points principaux de la conversion. Le décret est consultable en cliquant ici